Jardins d’Elodie – Le Havre

PETIT Mélanie

Les jardins d’Élodie sont situés à la périphérie nord du Havre entre la Zone à Urbaniser en Priorité (ZUP) du Mont Gaillard et la Zone d’Activité (ZA) du Pressoir. Elle a été construite ex nihilo et a ouvert ses portes début 2010.

Tout comme South Africa Lodge, l’établissement est composé de quatre petites unités indépendantes, toutes spécialisées dans la prise en charge des maladies de neurodégénérescence, et qui partagent une partie des locaux comme la cuisine, les commerces ou le jardin. Chaque unité accueille des malades à des stades différents de la maladie afin de coller au mieux à leurs besoins. Une cinquantaine de malades y est hébergée. L’établissement fait partie d’un groupe privé à but lucratif.

Le Salon Réminiscence
Le Salon Réminiscence - Jardins d'Elodie

Les points forts des Jardins d’Élodie résident dans le choix des chambres et dans les nombreux équipements de loisir proposés. Il existe trois types de chambres : individuelles, communicantes ou résidentielles. Chaque chambre dispose de son propre accès au jardin. Cette unité d’accueil offre de nombreux loisirs. On y trouve de nombreux équipements qui sortent de l’ordinaire comme une cafétéria à l’ancienne, une bibliothèque, un espace Internet, un atelier des sens, une salle de gymnastique, des espaces de relaxation et de balnéothérapie, un terrain de pétanque, une aire de jeux pour enfants…

Les Jardins d’Élodie ont remporté un prix pour son inventivité technologique et son approche de la libre circulation des malades (Trophée du Grand Âge, 2009). La déambulation est encouragée grâce aux jardins et promenades extérieurs et intérieurs. Cette déambulation est contrôlée et sécurisée au moyen d’une montre sensitive et différents dispositifs de télésurveillance. Munis de leur montre, les résidents peuvent circuler librement dans les parties communes (lieu de vie, boutiques, promenades, jardins…) et dans leur chambre, mais ils ne peuvent en aucun cas entrer dans les chambres des autres patients car leur montre fonctionne comme un pass qui ne permet l’ouverture que d’une seule chambre, la leur. Cela augmente le respect de l’espace privé au sein de ces structures. Cette montre est dotée d’une puce électronique qui aide le résident à retrouver son chemin en cas d’égarement. En cas de chute, de fièvre, malaise ou refroidissement excessif, le dispositif alertera automatiquement le soignant le plus proche sur son téléphone. Autre avantage de cette montre : l’enregistrement et l’analyse du temps de sommeil permet d’éviter la surmédicalisation.

Plan et Parcours de promenade - Jardins d'Elodie



Citer ce billet
Bertrand Lefebvre (2012, 5 mars). Jardins d’Elodie – Le Havre. LiSo-LiSa. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qww8