Les jardins à vocation de soin

Intégrer les principes des jardins à vocation de soin au projet de paysage, pour une approche environnementale des établissements de santé.

ʺLe Paysage est dorénavant partie prenante des politiques publiques locales, souvent affiché au cœur même du projet de territoire. Cependant le débat reste largement ouvert dès lors qu’il s’agit de préciser à quoi «sert le paysage» et de lui associer une/des valeurs particulières, susceptible de porter et de légitimer la problématique paysagère au cours du montage du projetʺ (Fondation Médéric, 2010).

Si une part du métier de paysagiste est d’initier de nouvelles pratiques de l’espace à travers la démarche de projet, l’objet de ce mémoire est d’esquisser la possibilité d’une relation plus équilibrée entre patients et soignants, mais aussi entre les générations de demain, tout en répondant aux enjeux actuels d’aménagement.

Ce mémoire s’attache, à partir d’une approche historique, à mettre en évidence les applications possibles des principes écologiques dans l’aménagement des jardins à vocation de soin à travers le projet de paysage. Ainsi, l’approche écosystémique développée a pour ambition d’esquisser une nouvelle forme de projet, intégrant à la fois attentes sociales et enjeux de santé. De nombreuses connaissances et contraintes sont à prendre en compte. Ces projets ouvrent des perspectives plus larges à l’échelle du territoire et mettent en évidence l’importance d’une co-construction à différents niveaux. La réflexion passe par une nouvelle vision des pratiques paysagistes, notamment de la médiation, en défendant la possibilité d’inventer de nouveaux paysages ouverts à d’autres usages, devenant ainsi initiateurs de nouvelles esthétiques.

Rioult R., Intégrer les principes des jardins à vocation de soin au projet de paysage, pour une approche environnementale des établissements de santé. Agrocampus Ouest Angers, 58 p.